Toi aussi, ouvre gratuitement ton blog de filles !


Toi aussi, ouvre gratuitement ton blog de filles !

Le blog de Xxsoufrancexx


1  2   Suivant > Fin >>


Omg :(


Salut les filles, dans l'article précédent Jade racontait une histoire....
Je l'aider Énormément,sur facebook et comme elle habiter près de chez moi, j'allais chez elle...
sa faisait 3 jour que je ne la voyez plus,elle répondais plus a mes message...
Donc je suis allez chez elle,
sa mère ma dit: sa fait 3 jour que je ne la voit plus non plus j'ai déjà été a la police pour faire un avis de recherche... mais sans nouvelle... (tout en pleurant)
moi je lui est dit: Vous savez Jade c'est fait violé et elle ma envoyez un message me disant qu'elle aurait pas pu resister du haut de se pont... et qu'elle en avait marre de tout gardez pour elle, que c'était dégueulasse se qui avait fait a une belle jeune fille comme elle !!
Elle: Noo,noon,nooooooooon puis elle as hurler :(
puis on as toute les deux pleurer comme des madeleines car on se disait qu'elle c'était suicider...
on est toujours sans nouvelle :(  je vais toujour voir sa mère ! 
elle est démoralisé, choquée et surtous elle aimerait portez plainte contre ces violeur mais elle ne c'est pas qui c'est .. moi non plus elle ne me la pas dit !! elle as juste parlez qu'elle se mutiler a cose de connard j'ai essayer de parler de son viol mais elle n'as pas voulus me répondre ... alors je l'aider sans s'avoir ce qui c'était passé c'était très dure car elle ne voulais pas que je l'aide :(...
Pour moi c'était comme une meilleure amie et voilà ce qui ce passe :( je me disait  que si elle était morte ou quoi, c'était de ma faute car je l'aider mais elle ne m'écouter pas :/ mes amis et mon copain m'aide beaucoup mais depuis 3 jour je les rejettent je veux rester dans mon monde bizzard ... j'aimerait tant retournez en arrière ♥ 

#Divine



Omg :(



Omg :(  - photo 2



Omg :(  - photo 3


Posté le 07.03.2014 à 09:40 - nombre de commentaires : 2  Nombre de vues : 619

 >> Lis les commentaires et participe !


barre blog

Histoire d'un suicide ...


Bonjour, je m'apelle jade j'ai 14 ans j'aurez 15 ans dans deux jour, mais ces 15 ans je les aurait jamais ... je vous écris se dernier message car après je serez morte .... 

Maman, j'ai été sur un chat !!! 
Maman, j'ai un rendez-vous !!!! :D
Maman, j'y suis allé.... il n'y avez personne ... Maman le voilà !! maman il a 16 ans !! Maman, il ma emmener dans une maison bizzard, maman Il ma demander de me déshabiller, maman, MAAAAAAAAMANNNNNN, maman il ma violé... maman :'( j'ai vue défilé ma vie, j'ai perdu ma virginité !! :O .... Maman je peut plus rester ! Maman je n'aurait jamais dût allé sur se chat... maman,  je veux mourir, il ma laissé là, je pleurer là toute seul... j'avais peur qu'il revienne me tué ou quoi que ce soit... Maman je vais me tué.... maman je t'aime... j'ai pas pus résisté du haut de se pont ... 

Maman laisse moi mourir .... 

Je t'aime et je ne t'oublierait jamais :) Et que ce connard qui ma violé crève et souffre !! beaucoup !!!!! 

Je suis un ange a présent !! bye ♥ 






Histoire d'un suicide ...



Histoire d'un suicide ... - photo 2



Histoire d'un suicide ... - photo 3


Posté le 02.03.2014 à 16:29 - nombre de commentaires : 2  Nombre de vues : 383

 >> Lis les commentaires et participe !


barre blog

*.*....


Merci lisa pour cette vidéo !! ♥ 



Posté le 01.03.2014 à 23:33 - nombre de commentaires : 3  Nombre de vues : 355

 >> Lis les commentaires et participe !


barre blog

Texte émouvant !!!


il est long mais sa vaut la peine de le lire :) ... merci a Kethleen pour se magnifique texte !

 "Imagine un soir lors d'une dispute avec tes parents, tu décides de sortir, d'aller faire un tour. Tu es mal, tu as mal, t'es larmes coulent, ton mascara est étalé sur ton visage. Tu ne supportes plus rien, les cours et ton copain qui t'as tromper et maintenant t'es parents, tu n'as plus aucunes raison d'être ici. Alors tu hurles dans la rue ta souffrance, puis une idée absurde te vient en tête. Pas très loin de chez toi il y a un pont tu t'y rends en courant, tu regarde ce magnifique couché de soleil mais il n'enlève pas ton chagrin. Tu envois un message à ta meilleure amie : " Mon ange merci d'avoir été la pour moi, prends soin de toi et n'oublie pas que je t'aime..". Tu n'attends pas sa réponse et tu envois un autre message qui ai pour "ton copain" :" Espèce de salaud, soit fière de toi, tu as réussi, je vais crever d'amour pour toi.."Les deux messages envoyés, tu jettes ton téléphone à l'eau. Tu fumes ta dernière cigarettes de ta vie et tu vois au goulot la bouteille de vodka que t'as piqué à tes parents. Tu n'est plus dans ton état normal, ça fais maintenant trois heures que t'es partis de chez toi et une heure que tu as envoyé t'es messages d'adieux. Tu enlèves ton tee short et ton jeans, sans aucunes explications tu te retrouve en sous vêtements, tu passe ta jambe droite au dessus de la rambarde puis la gauche. Tu sens que c'est le moment tu lâches ta première main puis l'autre. Tu revois la journée de t'es cinq ans que tu avais passés avec t'es grands parents, puis tu te remémore ta première rentrée scolaire, le premier film qui t'as fais pleurée et enfin la première fois que tu es tombée amoureuse. Puis tu ne vois plus rien, tu te mets à tousser très fort. Puis tu ouvres les yeux, tu es allongée au sol, une couverture sur toi, quelqu'un ta sauvé la vie, tu retrouve peu à peu l'ouïe car tu entends les ambulances. Assis près de toi tu le vois ce garçon qui a fais de ta vie un immense paradis mais aussi un enfer. Il pleure, il hurle il te jure de ne pas t'avoir trompée, que tout ceci est une rumeur, que tout cela est faux. Tu perds connaissances..et tu te réveille dans une chambre d'hôpital aux cotés de t'es parents qui t'embrassent et qui s'excusent. Ils laissent entré ton copain. Sans que tu ne puisse parler il commence :" Mon amour, tu sais je suis content que tu sois là près de moi. On a encore beaucoup de choses à vivre tout les deux, dans un premier temps je voulais te dire que je n'ai jamais couché avec une autre fille, celui ou celle qui a inventer ça est simplement jaloux de nous. Je t'aime mon cœur et ça pour un bon bout de temps, alors s'il te plaît ne recommence plus jamais ". Tu lui glisse un sourire et un "je t'aime" Il s'approche de toi, s'allonge au près de toi pour te tenir chaud et pose sa main sur ton cœur pour le protéger et le réchauffer et il t'embrasses. Mais tu perds connaissances et tu respire très peu, ton cœur ralenti petit à petit, les machines reliées à toi bip, les médecins arrivent en courant dans ta chambre et font sortir ce garçon. Une fois sorti il pleure, tremble. Il a peur pour toi, il prévient t'es parents qu'il y a un soucis. T'es parents ont peur eux aussi. Les médecins essaye coûte que coûte pour réanimer car tu perds la vie..tu revois le visage de ton copain quand tu as ouvert les yeux, ta respiration ralenti..les médecins paniqués essaye encore et encore de te sortir de là. Dix minutes plus tard un médecin sort de ta chambre va voir ce garçon, pose sa main sur son épaule et annonce ton décès et lui souhaite du courage. Puis il l'annonce ensuite à t'es parents. Ta mère s'effondre en larmes et ton père la sers dans ces bras et pleure. Ton copain va ensuite dans ta chambre et te vois inanimé dans ton lit, se met près de toi et te dis dans l'oreille :" Je ne cesserais jamais de t'aimer, repose toi bien, je te rejoint bientôt pour vivre notre histoire, c'est promis." Une semaine plus tard ton copain c'est suicidé à son tour pour venir te rejoindre, et te prouver l'amour qu'il a envers toi.
Un an plus tard, ta meilleure amie toujours sous le choque de ton décès à du mal à reprendre goût à la vie. Elle est devenu dépressive, elle reste toujours dans sa chambre, elle pleure. Elle pleure de ton absence qui lui pèse sur les épaules, à chaque fois qu’elle repense à toutes vos journées passés ensembles, à tout vos fous rires incessant, vos histoires, enfin bref tu lui manque plus que tout..
Le soir quand elle rentre des cours, la seule chose à laquelle elle pense c’est de s’enfermé dans sa chambre et prendre sa lame et se mutilé les cuisses, les bras, les hanches, les poignets et toutes les parties de son corps qu’elle pourra abîmé, elle le fais pour ton absence ressentie.
T’es parents ne se sont toujours pas remis, ta mère est devenu comme « morte » elle reste toujours assise sur cette chaise avec la couette dans lequel elle te portais quand tu était un petit bébé. Ton père est désormais alcoolique qui l’aura amené à faire plusieurs coma éthylique qui lui fais tout oublier mais pas ton décès.. Chaque jours ils se prennent la tête toujours sur le même sujet, de comment et pourquoi ils ne t’ont pas retenu ce soir la ou tu ai partis de chez toi, et pourquoi ils se sont venger sur toi car tu n’y étais pour rien. Ils se rendent tout les weekend sur ta tombe, pour venir dire qu’ils t’aiment, ainsi que ta meilleure amie qui à toujours été là pour toi malgré toutes vos prises de têtes mais comme elle te l’a promis elle resterais toujours avec toi jusqu’à la fin.
Les parents de ton copain n’arrivent toujours pas à faire le deuil, ils se rendent compte que leur fils était vraiment amoureux et qu’il avais grandi plus vite qu’ils ne le pensaient. Ils se voient régulièrement avec t’es parents pour se soutenir entre eux, mais ta mère reste toujours « morte ».
T’es amis sont eux déboussolés, ils se rappellent de tout ce qu’ils ont pu te dire, les fous rires incessant avec toi. Tu leur manque plus que tout. T’es professeur pensent avoir été dur avec toi, qu’ils ne t’ont pas assez aider à surmonté les difficultés malgré t’es bavardages, et il regrettent tout les mots inutile qu’ils t’ont écris sur ton carnet.
Pour chacune des personnes proche de toi, remonter la pente de ton décès est une épreuve difficile à surmonter. Ce qui ai le cas de la famille de ton copain, son cousin suite à son décès à voulu faire plusieurs tentative de suicide, ton copain était tout pour lui, son frère, son confident, un meilleur-ami, son oxygène..mais il a voulu te rejoindre pour continuer à t’aimer comme il te l’a promis..
Ton décès à tout chamboulé dans la vie de chacun. Mais comme le répète ta meilleure amie, tu t’es donnée la mort d’une manière la plus magnifique, mourir au cotés de ton copain qui t’aimais comme jamais."

Posté le 28.02.2014 à 10:06 - nombre de commentaires : 3  Nombre de vues : 679

 >> Lis les commentaires et participe !


barre blog

5 ème Message anonyme ...


Message anonyme ♥ 
"Alors voilà je vais avoir 15 ans,et je vais vraiment mal..Je vais vous expliquer..
Le 10juin 2013,j'ai perdu ma meilleure amie..Elle est morte,elle s'est suicidée a cause de l'intimidation qu'elle avait au collège..elle se mutilais,et plus les jours passais plus elle faisait ces traits profond..Le problème c'est qu'elle avait déménager à 60km de chez moi,et donc je ne pouvais l'aider que par téléphone,et la plupart du temps lors de nos appels elle me disait qu'elle en avait marre de toute ses insultes,elle pleurais,et moi je me sentais complètement impuissante..et puis un jour,elle a décidé d'en finir,elle c'est donnée la mort..et depuis son décès,je me sens mal,j'ai perdu ma meilleure amie merde! Cette fille était tout pour moi..Elle savait tous de moi,on était comme liée depuis la maternelle! et donc je me sens coupable,coupable de n'avoir pas été assez présente,si je l'aurai plus aider,elle serait encore avec moi..Alors pour me "punir" ne pas avoir été assez présente,j'ai commencer à me mutiler..sa a commencer avec un compas,et j'en ai terminer avec une lame..le problème c'est que je n'arrive pas à m'en sortir,il n'y a que mon copain qui sais que je me mutile,et a chaque fois que j'arrive à arrêter,quelques après,c'est plus fort que moi je recommence..Please aider moi,je veux réussir à m'en sortir,je veux faire plaisir à mon copain en lui montrant que je suis capable de ne pas refaire ces traits sur ma peau,donner moi des astuces n'importe quoi,mais aider moi.."

Posté le 28.02.2014 à 09:59 - nombre de commentaires : 3  Nombre de vues : 310

 >> Lis les commentaires et participe !


barre blog

message anonyme (4 :/)


Message anonyme ! ♥ 

"Alors voila j'ai 14 ans , je me suis deja tailler les veines il y'a 6 mois , pendant plus de 5 mois j'ai souffert a cause d'un mec , on est sortie ensemble pendant 3 semaines je l'aimais comme une folle mais tous c' finis du jour au lendemain , il m'a insulter , taper , il m'a humilier et on est ressortie ensemble je lui ai pardonner plusieurs fois ... Je me suis tailler les veines tous les soirs , j'ai pris des médicaments puis ma meilleure amie la decouvert et ma balancer mais je la remercie maintenant car grace a elle j'ai arreter tous sa ... J'ai tous envie de reprendre , j'ai envie de me tailler les veines , de mettre fin a ma vie voir si les gens etait vraiment sincere . Je suis amoureuse encore et je souffre de le voir avec cette fille , sa me rend malade , je ne mange plus sa me degoute de les voirs ensemble , avant on etait proche mais maintenant plus rien , puis mon pere ma insulter et a taper ma mere , mes amies me manquent (car j'ai demenager) ,tous me manque , toute ma vie d'avant . Je suis dans un trou noir en ce moment aider moi ..."



Posté le 28.02.2014 à 09:57 - nombre de commentaires : 1  Nombre de vues : 317

 >> Lis les commentaires et participe !


barre blog

n*3 message anonyme


salut, vous devez s'avoir qu'il n'y a pas que sur le site qu'on m'envoie des message sachez le psk ... vous deviez vous demandez pk autant de message alors qu'elle vient de poster son article :') 

"J'ai 15ans et demi, je suis en lycée pro et à l'internat, éloigné de mes meilleures amies éloigné de tous...
Il y a dejà 12 ou 13 ans de ça je me suis faite enfermé dans des toilettes extremement petit dans le noir pendant des heures et c'étais volontaire de la part de ma belle-mère...
Maintenant 12 ou 13 ans après la claustrophobie c'est déclanché en moi, je ne peux plus être sérré par pleins de gens, ne plus prendre les
assensseurs, ne plus pouvoir être dans un vestiaire sans que la porte sois un minimum ouvert. Je le vis mal, les crise s'accumule tous ça à cause de ma belle mère, de plus à cause d'elle je ne peux plus voir mon demi-frère elle m'en empêche tous comme mon père. Aucune nouvelle de mob père de mon demi-frère et ma demi-soeur depuis bientot 2 ans.
J'en peux plus j'en ai marre, il y a donc 5 semaines de ça en étant en stage et en devant aller dans les vestiaires très petit les crise s'accumulaient chaque jours, tous le temps, tremblait comme une feuille ne plus pouvoir respirer bien, avoir le coeur qui s'emballait... J'en ai eu marre puis un soir j'ai pris mon compas, j'ai commencer par un trait sur la cuisse, puis 3 jours après j'ai recommencer sur le même trait, puis après c'est devenue une habitude tous les soirs je repassait sur la même cicatrice pour l'approfondir de jours en jours, pour voir plus de sang couler, puis j'en ai fait d'autre ailleurs, j'ai réussi à arrêter pendant une semaine mais j'ai recommencé j'était obligé mon corps me le disait, aidez-moi !!!"

Posté le 26.02.2014 à 12:27 - nombre de commentaires : 1  Nombre de vues : 296

 >> Lis les commentaires et participe !


barre blog

Message anonyme ! (2)


même refrain ;) voilà son histoire (j'ai heu les larmes aux yeux) 



"Tout a. commencé aux environs de 7-8 ans, j'étais chez mon oncle (paternel), je jouais (comme tous les gosses quoi) puis j'ai entendu un bruit sourd, j'ai été voir, et c'était mon oncle, il s'était suicidé, les voisins ont accourus, ils m'ont emmenés chez mes parents... Cette image m'avait traumatisé, mon oncle en train de tomber, du sang sur tout le sol, suite à sa j'ai commencé a pleurer tous les soirs, a revoir cette image dans tous mes rêves/cauchemars... Mais j'ai finis par moins y penser... Vers mes 11 ans quand je suis rentré en sixième, tout allait "bien" j'avais des bonnes notes, mais mon père à reprit contact avec moi à ce moment, il a commencé a me rabaisser, il profitait de moi pour atteindre ma mère, il me faisait souffrir en me racontant des choses horribles,il montait toute ma famille contre moi dés qu'il en avait l'occasion... C'est à partir de là que mes notes ont commencées à baisser...
Vers mes 12 ans, en cinquième, j'étais devenu quelqu'un de renfermé, je ne parlais qu'aux gens que je connaissais et à qui je faisais confiance, mes note baissaient de plus en plus, mon père me disait des choses horribles... A partir de ce moment là j'ai commencé à couler, je volais des bouteilles d'alcool dans ma cuisine, je fumais n'importe quoi, je me mutilais, j'ai été voir plein de psy, jusqu'au jour où ma mère est entrée dans ma chambre, pendant que je faisais une tentative de suicide... Suite à ça elle m'a emmené à l’hôpital,j'y suis resté 7 mois, j'y ai pris des médocs, au début je prenais n'importe quel objet pour me mutiler, me couper, puis après j'ai compris que si je ne faisais pas semblant d'aller mieux je ne sortirais pas...
Ensuite à la sortie de l’hôpital j'ai pus revoir ma meilleure amie, que je n'avais pas pus voir pendant tout ce temps (seulement ma mère pouvait venir), donc j'ai passé beaucoup de temps avec elle, puis sa maladie a refait surface, elle est retournée à l’hôpital, j'allais la voir tous les jours, je passais des heures dans ses bras, puis un jour, j'ai arrêté de sentir son souffle dans mon cou, et là j'ai compris, je venais de perdre la personne qui comptait le plus pour moi, j'ai replongé mais dans le secret, de façon a ce que ma mère ne sache rien, je prenais de la drogue, des médocs au hasard dont je ne connaissais même pas les effets... Puis mon oncle m'a aidé a me relever, grâce à lui j'allais un peu mieux chaque jours, puis un jour j'ai appris que mon oncle était décédé, j'avais perdu celui m'avait aidé a me relever, j'ai donc encore replongé, mais là je n'avais plus personne, je suis arrivé a mon nouveau collège pour mon année de 3e, malgré les critiques et les jugements j'ai gardé la tête haute, puis j'ai rencontré un mec, mais je me suis juré que lui ne saurait rien de ma vie, que sa ne mette pas notre amitié en danger, ensuite un pote nous a rejoins, j'ai passé une année tranquille là-bas, même si je pleurais beaucoup et que je me retenais affreusement pour me mutiler, après cette année je me suis remis à fumer, mais j'ai arrêté, puis mon père a refait surface, il recommence. Il recommence, et mes hallucinations reviennent aussi..."

Posté le 26.02.2014 à 12:25 - nombre de commentaires : 0  Nombre de vues : 296

 >> Lis les commentaires et participe !


barre blog

Message anonyme !


Cette fille a besoin d'aide je suis là qui est là pour l'aidez avec moi ! Si personnes pas grave ;) j'ai des amies qui se feront un compte et aqui l'aiderons bref voilà sont histoire ...


"Dans mon ancien collège, je ne me sentais pas tellement bien.. mais j'en faisais abstraction, vu que j'avais des ami(e)s qui me comprenait. Puis les choses empirées chez moi.. J'avais un beau-père, tout allez bien jusqu'au jour.. Il à commencé à tout casser chez moi, je me prenait des verres de wisky dans la tête.. Je me fais toujours engueuler par lui, j'en avait marre, alors jusqu'au jour ou je me suis énerver et je lui ai dit "T'a pas finis de claquer les portes là putain!?", et la il c'est mis à ouvrir la porte violement,et ma secouée dans tous les sens, en me disant que j'arrête de gueuler. Donc je me suis tue, et me suis mise à pleurer dans mon lit pendant au moins une heure.. Le lendemain, je rentre du collège et j'entend ma mère pleurer,donc je rentre dans sa chambre, mais elle n'avait pas la force de parler.. Alors je lui fis un câlin, et je la laissa se reposer. Le jour suivant je suis rentré chez moi tout allez à peu près bien, à part que chez sa crié toujours.. Une heure après les cris n'avaient pas cesser, jusqu'au moment ou j'entend les murs vibraient et entendis ma mère crier de douleur.. Je décida d'allez voir se qu'il se passer, et là il était en train de la taper, elle en avait des bleus partout, je me suis mis à crier "Oh ta pas finis toi,arrête tu lui fait mal t'es complétement abbretit!" Mais il ne me répondais pas il continué à la taper.. Malheureusement je ne pouvais absolument rien faire face à son gabarie,sa taille,son poid,sa force.. Juste pleurer en criant, j'en était devenue malade.. Après il la regarda droit dans les yeux et lui dit "Tu as interêt de partir vite de la maison et d'allez ailleurs sinon je te tue!!" là mes sanglots avait empirés.. Et je décida de dire encore une fois quelque chose, et je dis "Oh arrête, tu la rend malheureuse!!" et là il me dit "Tu fermes ta gueule aussi, sinon tu vas finir comme ta mère, morte!!" Oh mon dieu, à ce moment là mon état d'esprit était horrible, c'étais la fin du monde.. Après toutes ses menaces de morts, ma mère avait décidée d'allez à la police pour porter plaintes,3 fois, mais cela na servis à rien du tout. Donc ma mère chercha une maison le plus vite possible, heureusement que ma tante connaissait une personne qui pouvait nous dépanner d'une maison,on à put partir vite, mais malheureusement du jour au lendemain j'ai du dire en revoir à toute les personnes qui compter le plus pour moi, cela à était très dur, mais j'ai du passer par là, beaucoup de larme ont coulées.. J'ai gardée contact avec peu de gens, car tout les autres était faux, quand je suis partie la plus part on parler sur ma gueule, alors qu'en face c'était des vrais petits anges.. Depuis que j'ai déménager je suis de plus en plus mal, au départ tout allez à peu près, j'était en couple avec mon ancien copain pendant plus de deux mois, il y en un autre, il est venu foutre le bordel dans mon couple, je suis tomber dans le panneau.. Je suis sorti avec, et j'ai laissée l'autre après je m'en suis énormément voulus.. J'ai eu du mal à le récupérer mais j'ai réussis, il à réussit à me refaire confiance..Après pendant 2 mois sa à était le bonheur.. Mais un jour j'ai fait une grosse crise de jalousie, alors il ma quitté, j'en pleurée,pleurée, jusqu'à n'en plus pouvoir.. J'ai vu ce morceau de bois, et j'ai commencée à tracer ce premier trait.. Plus les minutes passés, plus il y avait de traits.. Au départ les traits n'était pas profond,juste sur la peau donc sa partait plus facilement..Après j'ai eu pleins de problèmes à mon collège, je me faisais rabaisser par les adultes du collège, je me faisais taper pour rigoler, mais à force, sa commencée à me saoulez, je disais rien sinon c'était pire, ils me faisaient encore plus mal.. J'avais le droit de me mangez le mur.. Ils me tordaient le bras jusqu'à tant que je hurle et commence à pleurer.. Un autre jour j'ai trouvée une lame de cutter, sa commençait par un simple trait qui était seulement rouge, et plus les jours passèrent plus c'était profond et plus sa saigné.. Mais à partir de maintenant j'ai fait la promesse à deux personnes ma meilleure amie et un garçon à qui je tiens énormément que j'allait arrêter.. Sa fait 2 semaines que j'ai résistée à ne pas utiliser cette lame.. Mais j'ai peur de ne pas réussir à tenir ma promesse jusqu'au bout.. HELP ME."

Posté le 26.02.2014 à 12:23 - nombre de commentaires : 2  Nombre de vues : 311

 >> Lis les commentaires et participe !


barre blog

Je me relève...


Jour après jour, je me relève... je lève la tête ! et je cris très fort j'ai réussi ! réussi a quoi ? a m'en sortir ! je dit merci car j'aurait put en mourir *mourir de quoi ? de la mutilation débile :') ... 

il y a beaucoup de personne qui m'aide ! Mes amies (arianne,justine,melanie,...) merci a Julien (celui que j'aime :))
merci a love life ♥ a Juste me ♥ et beaucoup d'autres :) 







grace a tous sa j'ai pas totalement arrêter... sa fait 3 semaines que je touche plus a cette lame (mon ancienne meilleure amie) bref je me suis réveiller de ce cauchemar !! j'ai demandé a ma mère d'aller dans une autres écoles ... mes amies et julien vont venir avec moi car ils ont trop peur que je recommence et que j'en meurt :/ ils sont vraiment là pour moi ! ce sont de vrai amies !! ♥ bref :) 

Si vous avez un problèmes avec sa dite le !! après tout je l'est fait envoyez des message anonyme et si vous voulez je les postes certaine personnes vont vous aider mais en tout cas je suis là :) ♥ Kiss you :3 


Je me relève...


Posté le 26.02.2014 à 12:19 - nombre de commentaires : 1  Nombre de vues : 307

 >> Lis les commentaires et participe !


barre blog

1  2   Suivant > Fin >>


Mentions légales / Nous contacter